Construire un mariage épanoui

La transmission de la foi aux enfants

la parentalité rachel dufour Jun 30, 2021

Élever nos enfants dans la foi a été un de nos plus grands privilèges. Nos fils sont tous des hommes aujourd’hui. Notre prière, avant même leur naissance, était que Christ puisse toujours être au centre de leur vie. 

 

Si vous avez des enfants, nous voulons vous encourager à être très intentionnels pour accomplir la plus grande des missions que Dieu puisse vous confier : soyez ceux qui tourneront leur cœur vers Lui. 

 

Les bébés naissent innocents, sans connaissance du bien et du mal. Un nouveau-né qui pleure ne le fait jamais de façon malicieuse. Il exprime un besoin, une douleur. 

Puis l’enfant grandit. Entre quatre et six ans, selon la maturité de l’enfant, la conscience du bien et du mal se met en place. 

Nous l’avons vécu avec nos cinq fils. À peu près vers la même période de vie pour chacun d’eux, les questions autour de la mort se sont intensifiées. La peur liée à l’incertitude de la vie après la mort est devenue présente. Parfois, les cauchemars ont accompagné cet éveil. 

Eric et moi prions pour ce moment qui est tellement précieux. Nous étions attentifs à leurs questions et à leurs observations. 

Immanquablement, les uns après les autres, ils sont venus vers moi un soir, le cœur lourd, des larmes dans la voix, exprimer cette peur de la mort qui les avait envahis depuis quelque temps. Ils étaient prêts pour entendre parler du salut acquis par Christ à la croix pour eux, personnellement ! 

Notre Dieu n’a pas de petits-enfants, mais des enfants qui le choisissent librement, sans être forcés ni contraints. 

Les uns après les autres, je les ai pris sur mes genoux pour leur partager le plus simplement possible ces mots libérateurs : 

« Tu grandis mon fils et tu viens de prendre conscience que le péché est attaché à ton coeur. C’est le péché qui nous sépare de Dieu. Mais tu as le choix : Jésus, dont tu as entendu parler depuis toujours, est vraiment le fils de Dieu. Il n’a pas voulu que toi, mon poussin, tu sois séparé du Père. Alors, Il a choisi de donner Sa vie pour toi, de payer le prix de ton salut en mourant à la croix pour toi. Tu as le choix d’accepter Jésus comme ton Sauveur. Il te suffit de Lui parler, juste toi et Lui. 

Dis-lui que tu reconnais que ton cœur a péché, que tu as besoin de Lui, que tu veux le choisir comme ton Sauveur et que tu veux qu’Il vienne dans ton cœur. » 

Bien sûr, la marche avec Dieu de votre enfant ne fait que commencer, mais c’est son premier pas… 

Rachel Miquel Dufour 

 

Vous ne savez pas comment parlez des sujets que le monde actuel a rendu tabou dans l'éducation de nos enfants, tel que Dieu et la foi ou la sexualité ? Venez découvrir « Parents : le manuel »

 

 
 

 

Commencez

dès aujourd'hui

à bâtir des relations enrichissantes !


Pour recevoir directement dans votre boîte mail nos conseils pratiques, inscrivez-vous ici ! Cette inscription vous donne également l'opportunité de pouvoir suggérer un thème, un sujet, une question que vous aimeriez voir discuter par Éric et Rachel.