Apprenons à célébrer les petites choses



Il y’a quelques temps de cela, Rachel et moi recevions chez nous un ami de longue date, pasteur, veuf depuis deux ans. Nous aimions beaucoup son épouse et savions combien il avait souffert de son départ pour l’éternité. Nous l’avons reçu à la maison pour l’écouter et simplement passer du temps avec lui. Au cours de notre discussion, il nous a donné une parole remplie de sagesse que nous voulons vous partager.


Alors qu’il nous disait combien il avait été heureux avec son épouse, il nous confia qu’en fait, au delà des grands événements qu’ils avaient vécus ensemble tels que leur mariage ou les naissances de leurs enfants, ce qui avait le plus compté à ses yeux ne se situait pas là.


Selon notre ami, ce qui avait le plus marqué leur longue vie de couple, était la succession de petits moments de plaisir à deux.


Un café pris ensemble, une balade main dans la main, des courses à deux au supermarché, (oui !) un coucher de soleil, un feu de cheminée après une longue journée, une attention, un regard, un sourire,… la liste serait longue !


Mais oui, l’un des secrets d’une vie heureuse réside en notre capacité à reconnaître la valeur des petites choses de la vie, et à les célébrer ! Pourquoi ? D’abord, pourquoi pas ?


Parce que cela permet à notre cœur de prendre de bonnes habitudes. Nous espérons tous et toutes vivre de grandes et belles choses dans notre vie, et c’est une belle ambition. Mais souvent, ceux et celles qui ont beaucoup, n’en sont pas satisfaits pour autant !


Warren Buffett, l’un des hommes les plus riches au monde s’est vu un jour posé cette question : « Quand saurez-vous que vous possédez assez pour être satisfait ? » Sa réponse est légendaire : « Quand j’en aurais un tout petit peu plus ». Il voulait montrer par là que ce n’est pas le volume qui compte mais l’état de cœur qui nous motive.


Célébrer les petites choses, c’est être reconnaissants pour ce que nous avons. C’est être dans le contentement sans souffrir de ce que nous n’avons pas. N’attendons plus seulement de vivre de grandes choses pour célébrer notre existence et son Auteur. Remercions-Le pour chacun des petits moments de joie qu’Il nous accorde chaque jour et célébrons-les pour mieux apprendre à les reconnaître !


Devenez une source de célébration !


David le roi-psalmiste a écrit de très nombreux psaumes de louange dans lesquels il exalte une activité spirituelle : la célébration. « Je chanterai l’Éternel tant que je vivrai, Je célébrerai mon Dieu tant que j'existerai. » (Psaumes 104:33, 146:2)


Dans l’acte de célébration nous prenons une position de foi. Nous choisissons de mettre en avant notre Dieu et sa personne dans notre vie. Nous mettons en premier le donateur au-dessus de ses dons. Nous élevons notre cœur au-dessus des contingences de ce monde, de nos soucis, de nos limites, de nos manques, et de nos préoccupations, pour affirmer : Oui, il existe un Dieu d’amour qui règne éternellement et qui m’aime. Il prend soin de moi tous les jours selon sa promesse, que je le réalise ou pas.


Je choisi de célébrer son nom, sa personne comme un témoignage de mon espérance.


Mais la célébration ne s’arrête pas là. Si elle est due en premier lieu au Créateur, elle s’étend aussi à Sa création ! Développons dans notre vie une culture de célébration. Célébrons Sa magnifique création, la beauté de Sa nature, mais aussi la beauté des humains qu’Il a créés.


Oui, apprenons à honorer ceux et celles qui nous entourent. Mettons en avant leurs qualités, reconnaissons-les en le leur disant. Partageons leur notre bonheur de les connaître. Combien nous apprécions leur personnalité.


Certains objectent sans doute en lisant ces lignes : « Mais, ils/elles ne sont pas parfaits ». Oui, mais cela ils le savent déjà ! Et le diable se charge bien de leur rappeler tous les jours.


D’autres : « Mais, ils vont s’enorgueillir » Le Saint-Esprit se chargera de travailler leur cœur si jamais c’était le cas, faites-Lui confiance !


Notre responsabilité est de célébrer et d’encourager. Paul nous y exhorte à de nombreuses reprises dans ses épîtres.


Votre conjoint, vos enfants, vos parents, vos amis, vos collègues... Vous voyez leurs défauts et le leur faites savoir, alors pourquoi ne pas choisir de regarder à leurs qualités et de le leur dire ?


Rares sont les occasions de recevoir des paroles de bénédictions, souvenez-vous comment cela vous a fait du bien la dernière fois que vous en avez reçu une !


Et si à partir d’aujourd’hui vous décidiez de célébrer ceux et celles que Dieu a placé dans votre vie ? Essayez et regardez le résultat !


>>Pour apprendre davantage, nous vous invitons à vous inscrire à nos newsletters en cliquant sur le lien ci-dessous. Vous recevrez par la suite nos ressources selon les différents centres d'intérêts que vous nous avez précisés lors de votre inscription.

https://www.ericracheldufour.com/newsletter-sam


Éric Dufour