L'hypnose

Updated: Dec 4, 2020

Question : Est-ce qu'un chrétien peut pratiquer l'hypnose ? Est ce qu'un chrétien peut étudier l'hypnothérapie et en faire son métier ?

Réponse : "Un chrétien peut-il… ?" Rachel et moi entendons souvent ce type de question qui, pour être de bonnes questions animées du désir de plaire à Dieu, trahissent aussi une peur de tout ce que l’on ne connaît pas.


L’hypnose, comme d’autres sciences avant elle, fait peur. Pourquoi ? Premièrement à cause de son utilisation dans des shows et des films, où elle est pratiquée par un hypnotiseur-charlatan ou artiste, dont le seul but est de nuire, voler, abuser ou ridiculiser ses victimes.


En fait l'hypnose, de quoi s’agit t’il ?

L'hypnose est un état modifié de la conscience humaine, obtenu par la pratique de techniques qui permettent de créer cette position psychologique. Il s’agit aussi de l'ensemble des méthodes utilisées à ces fins.


Depuis l’origine des temps et de la médecine, les hommes ont tenté de comprendre l’importance de la psyché dans sa relation avec les comportements mais aussi les maladies de l’être humain.


Comme souvent, les premiers médecins pour pouvoir développer leurs connaissances et techniques, ont dû braver toutes sortes d’interdits coutumiers ou religieux. Par exemple, la chirurgie et l'étude du corps humain ont longtemps dû se pratiquer dans le secret, face aux interdits qui les condamnaient.


L’hypnose, dont il serait trop long de faire ici l’historique, a elle aussi dû être étudiée dans le secret. Sa sphère d'action, il est vrai, qui est celle de la psyché et du cerveau humain, se situe à la limite entre le monde médical et religieux. Cette remarque est aussi vraie en ce qui concerne la psychologie, elle aussi longtemps décriée par la sphère religieuse.


A cause de cela, les personnes qui s’y sont intéressées, n’étaient malheureusement pas toutes animées d’une démarche scientifique rigoureuse. L’ignorance aidant, toutes sortes de rumeurs et de peurs se sont développées autour de ce qui est pourtant aujourd’hui un ensemble de techniques extrêmement répandu et utilisé dans tous les pays où la médecine est développée et enseignée.


Un croyant peut-il étudier l’hypnose et en faire son métier ?

(Je ne parlerai pas ici de l’hypnose de foire, aléatoire et transmise sans garantie professionnelle).


Dans la plupart des pays, pour étudier l’hypnose, il faut au préalable, être déjà détenteur d’un doctorat en médecine, psychologie, ou autres disciplines de thérapies, qui assurent de la part du futur praticien, une approche et un travail sérieux et rigoureux. La formation est ensuite donnée sur plusieurs années validées par un diplôme. Rien ici de folklorique.


Donc, la réponse est Oui. Il peut d’ailleurs être rassurant pour certains croyants de savoir qu’un thérapeute soit aussi un chrétien, (bien que ce fait ne vaille pas garantie de résultats).


NB: Il est à préciser, que contrairement à ce que l’on peut voir lors de shows, le patient en thérapie hypnotique ne perd pas conscience de lui-même, lors des sessions de travail.


L’hypnose est utilisée avec succès pour soigner des personnes bloquées dans des situations de souffrances psychologiques ou physiques importantes. Il n’y a rien de magique. Elle n’est qu’un outil parmi d’autres, mais son efficacité n’est plus à démontrer. Il faut bien entendu vérifier les qualifications du praticien et savoir si l’on se sent en sécurité avec lui ou elle. Tout comme pour le choix de n’importe quel autre spécialiste de la santé que l’on doit consulter.


En réponse aux commentaires...


Je voudrais ici remercier du fond du cœur, tous ceux et celles qui ont pris la peine de laisser un commentaire sur mon article relatif aux pratiques de l’hypnose, et tout particulièrement à ceux qui ont répondu pour dire qu’ils (ou elles) n’étaient pas d’accord.


Suis-je sarcastique ? Pas du tout !


Je savais pleinement que m’exprimer sur un sujet tabou dans le monde chrétien, m'attirerais des avis contraires. Mais j’ai été très agréablement surpris par la qualité et le ton de ces commentaires opposés. Les avis reçus, positifs ou négatifs, ont tous été écrits avec un ton fraternel, apaisé et respectueux. Par le passé, nous avions régulièrement droit à des insultes (surtout Rachel !), mais ici le débat s’est élevé et cela est fort appréciable.


Evidemment, que nous avons tous le droit d’avoir des avis divergents sur des points non-essentiels au salut en Jésus-Christ ! Sur une telle question comme celle de l’hypnose, chacun(e) peut penser différemment, et les contradictions apportées ont enrichi ce débat d'arguments respectables.


Je continuerai donc à régulièrement aborder ici des articles traitant de questions

« taboues » ou sujettes à divergences, en espérant que cela nous permette d’avoir un espace de discussion riche, abondant, équilibré et instructif pour notre monde chrétien.


Merci à tous et à toutes de nous accorder le privilège de nous lire et de prendre le temps de nous partager vos avis, soyez remerciés du fond du coeur


Rachel, notre équipe et moi-même, vous remercions pour votre présence à nos côtés et votre affection jamais démentie !


Éric Dufour